Inscription Connexion
PIRELLI
Registre Airlines Port Trains Bus Hôtels Restaurants Bars Nightlife Casinos
Partager

Les épreuves:  Trial Auto |  Spéciale Moto |  Orientation 1 |  Orientation 2  

Dimanche 10 février à l’aube, départ pour l’épreuve reine du Traid, l’épreuve d’orientation avec le plus gros coefficient et par conséquent la plus grande influence sur la classement général. Compteurs kilométriques relevés sur la ligne de départ au bivouac, les concurrents devaient trouver le chemin le plus court pour se rendre au Club Safacam sur les berges du lac Ossa en passant par deux points de contrôles (CP) situés sur le parcours. Selon les repérages de l’organisation, l’itinéraire idéal était long de 320 km.



Une vingtaine de concurrents ont été bloqués pendant près d’une heure à seulement 500 mètres de la ligne de départ en raison d’un véhicule enlisé dans un bourbier. Il a fallu faire usage des machettes, couper des branches et feuilles de palmes pour consolider le sol avant que la colonne ne puisse passer.

Même si à vol d’oiseau le cap vers le CP1 était nord-est, la seule route possible était de remonter plein nord vers la ville de Kribi avant de prendre le cap vers le CP1 car il n’y a qu’un seul pont sur le fleuve Lobé. La seule piste qui étaient susceptible d’induire les concurrents en erreur était neutralisée par un arbre couché en travers de la chaussée… L’organisation a sous-estimé la détermination des concurrents ! Les équipages d’une dizaine de véhicules ont coupé le tronc d’arbre à la machette et se sont engouffrés dans un cul-de-sac. Une erreur qui leurs a coûté cher en temps et en kilomètres.

Arrivé à Kribi, deux possibilités se présentaient : passer par Bipindi ou Fifinda. Le chemin passant par Bipindi était plus court de seulement 4 kilomètres, suffisant pour scinder encore une fois le groupe de véhicules en deux.



Après le CP2, il fallait prendre le cap vers Edéa. La plupart des véhicules sont arrivés sur la route bitumée sur l’axe Edéa-Yaoundé, d’autres ont tenté de se frayer un chemin plus direct vers Edéa par de petites pistes, notamment par une piste que le Traid avait emprunté en 2007 aujourd’hui impraticable. La plupart se sont retrouvé sur la route bitumée Edéa-Kribi au niveau de la « ferme suisse », soit un détour de près de 30 kilomètres !

Les vainqueurs de l’épreuve ont parcourus une distance proche de l’idéal (environ 320 kilomètres) et les derniers véhicules classés une distance de l’ordre de 400 kilomètres.

Les arrivées au bivouac du Club Safacam se sont étalées de 14h30 à 22h00!


Ce classement n'est pas encore disponible!






Publicité



L OVALIE
LA PIZZERIA
AUTO MAITRISE CAMEROUN