Inscription Connexion
PIRELLI
Registre Airlines Port Trains Bus Hôtels Restaurants Bars Nightlife Casinos
Partager


Les histoires se répètent mais ne se ressemblent pas. La 30ème édition du Traid du Cameroun n'a pas dérogée à cette règle et amenée quelques innovations : un système de tracking GPS toujours plus performant (les véhicules sont maintenant suivis au centimètre près grâce à Malambi) et une nouvelle épreuve amusante, le slalom des bidons.

Après un contrôle technique des véhicules la veille du départ à la concession TRACTAFRIC FORD à Douala, les concurrents s'étaient regroupés à la station TOTAL de Bonabéri le vendredi 9 février 2018 à 5h00 du matin pour rouler en convois jusqu'à Melong, citée distante d'environ 180 Km de Douala.

Les véhicules engagés ont alors parcourus une distance fixe afin d'étalonner les compteurs kilométriques et attribuer un coefficient correcteur à chacun.



Après installation au Bivouac (Domaine de Petpenoun), le départ de la première épreuve a été donné en début d'après-midi: l'épreuve de régularité. Muni d'un roadbook indiquant des distances, des directions et des vitesses moyennes à respecter, les concurrents devaient parcourir une boucle d'environ 50 Km qui allait les ramener au bivouac. Chaque véhicule a été suivi en temps et en distance, tout écart du roadbook donnant des pénalités. Pour gagner, il suffisait d'avoir le bon kilométrages au compteur et d'avoir respecté les vitesses prescrites... facile à écrire, difficile à faire! L'épreuve a été remportée par l'équipage n°23, piloté par Pierre André.

Après cette première et longue journée, les concurrents ont regagnés leurs tentes installées sur le terrain de golf du domaine, leurs chambres pour quelques rares élus, pour une nuit de repos bien méritée.

Le samedi 10 février au matin le départ de l'épreuve d'orientation a été donné à la sortie du domaine. Les concurrents devaient passer trois CP (check point) inscrits sur une carte routière par la route ou le chemin le plus court. La distance de référence prévue par l'organisation était de 165 Km. Le vainqueur de l'épreuve, l'équipage n°44 piloté par Mathieu Astolfi, l'a fait en 164,8 Km et les moins bon a parcouru plus de 230 Km. Les arrivées au domaine se sont étalées de 15 heures à presque 20 heures pour un groupe de véhicules qui ont perdus du temps à construire un pont... vous avez bien lu "un pont" ! Tous les efforts sont fait pour trouver la route la plus courte...



Le dimanche matin, autre innovation du 30ème Traid. Les engagés pouvaient en effet gagner des points bonus en participant au footing autour du lac de Petpenoun dont le départ a été donné à 6 heures du matin, avant le petit déjeuner et les épreuves de trial de la journée.

Un premier trial avait été aménagé sur une colline jouxtant un lac de cratère non loin du Domaine de Petpenoun. Chaque véhicule devait à tour de rôle parcourir de façon chronométré le circuit délimité par des banderoles. L'amplitude des temps réalisés allait du simple ou double avec 1 minute 34 secondes pour le premier, l'équipage n° 33 piloté par Elie Aboujaoude.

Après une pause sandwich ,et pour certains de baignade dans le lac de Petpenoun, un slalom bien original avait été organisé sur la piste de l'aérodrome du domaine. Les véhicules devait contourner des bidons, changer de conducteur ou faire le tour du véhicule en bout de circuit, puis rebrousser chemin en marche arrière. Ce fut sans aucun doute l'épreuve la plus poussiéreuse! L'épreuve a été remportée par l'équipage n°23, piloté par Pierre André.

La proclamation des résultats et la remise des prix ont eu lieu le même jour dans une ambiance de fête autour d'un dîner. Benjamin Barraud, vainqueur auto, et Julian Taza, vainqueur moto, rejoignent le comité d'organisation de la prochaine édition et choisiront la destination du Traid 2019.

Nous leurs souhaitons bon courage!













VILLA LUCIOLE
FOYER DU MARIN
AUTO MAITRISE CAMEROUN